L’Ordre Ionique

Il absorbe et reprend les motifs orientaux, tout en enrichissant les décorations ornant les structures architecturales.

Two classical columns with a tree surrounding it. the green and yellow branches wrap around, while a wooden beam sits on top.
Ordre Ionique – Colonnes classiques dans les jardins de Eitham Palace (Londres, 18ème siècle) Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/52b0a7f4-f025-4bc8-b3e4-ceb620d5eb83 by It’s No Game

L’origine de l’ordre Ionique

The Temple of Aphrodite, built in the Ionic order in stages during the Roman period (from 1st century BC to 2nd century AD) and later converted into a Christian basilica, Aphrodisias, Caria, Turkey. Columns in ruins, vegetation covers the foreground, blue skies surround the ruins.
Le temple d’Aphrodite, construit avec l’ordre Ionique pendant la période des Romans; plus tard il est devenu une basilique chrétienne (Aphrodisias, Cara, Turquie)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/2a0bc8e0-1b1b-4128-93b0-e1e50297c6e7 by Following Hadrian


 

L’ordre Ionique prend ses origines dans une région de l’Anatolie centrale, appelée Ionia, au début du 6ème siècle A.J. Les premières installations du peuple grec se sont vérifiés dans cette région. Cet ordre est immédiatement identifié par son chapiteau, avec sa forme coussinée enroulée de chaque côté créant les volutes distinctives. Vitruve le décrit comme “une combinaison de sevérité” de l’ordre Dorique et la “délicatesse” de l’ordre Corinthien. C’est possible identifier l’ordre Ionique grâce aux éléments qui dérivent des deux ordres précedemment nommés.

Comme distinguer une construction Ionique

Plusieurs facteurs consentent d’individuer une construction ionique: la localisation et le temps dont le bâtiment a été construit. La “base de grenier” est la plus commune et aussi la plus connue. Les Romains avaient l’habitude de façonner des colonnes, en haut et en bas avec deux torus, divisés par un scotia (moulage creux en conclave). Les caractéristiques principales de ce style sont:

  • L’arbre de la colonne est mis sur la base et a des rainures dans un bord arrondi;
  • Le chapiteau est composée de deux volutes en spirale, dans lesquelles les ovules et les flèches alternent;
  • l’abaque au-dessus du chapiteau est aplati et l’échinus est petit.

Au-dessus du chapiteau, il est possible de trouver un entablement. Il est composé d’une architrave tripartite, avec trois plaques qui se chevauchent. Chacune est plus haute et plus pro-éminente que celle qui est en dessous.

La frise se trouve sur elle, et a souvent des représentations peintées, qui se développent long le périmètre entier du temple.

Les théoriciens de l’architecture de la Renaissance se sont inspiré à Vitruve en prenant en consideration l’ordre Ionique, et en le comparant aux ordres doriques et corinthiens. Selon les bibliothèques post-Renaissance et les tribunaux de justice, l’ordre Ionique est un ordre naturel.

An illustration of the Five Architectural Orders engraved for the Encyclopédie, vol. 18, showing the Tuscan and Doric orders (top row); two versions of the Ionic order (center row); Corinthian and Composite orders (bottom row).
Illustration des 5 ordres classiques: en partant du sommet on a les ordres Toscan et Dorique, à suivre on a deux versions de l’ordre Ionique et à la fin on a les ordres Composite et Corinthien.
Sorgent d’image: https://en.wikipedia.org/wiki/Classical_order

Temples Ioniques émblematiques

  • Le Temple de Héra, situé à Samos, a été le premier temple Ionique emblématique. Il a été construit par l’architecte Rhoikos entre le 570 et le 560 A.J., mais après une décénnie il est écroulé à cause d’un tremblement de terre;
  • Le Temple d’Artémis et Éphèse est un temple Ionique du 6ème siècle, et il était une des sept merveilles du monde ancien. Le Parthénon, bien qu’il se conforme principalement à l’ordre dorique, a également quelques éléments ioniques;
  • L’Erechtheum et le Temple d’Athéna sont aussi des exemples de la manière ionique pure. Ils sont tous deux situés sur l’Acropole d’Athènes.
The Erechtheion or Erechtheum. an ancient Greek temple on the north side of the Acropolis of Athens dedicated to Athena and Poseidon. A woman stands taking a photo in the bottom left hand corner. The building is deteriorating, although the central columns still stand around the building. Moreover, there are blue skies which fill the background.
L’Erechtheion ou Erechtheum. Un ancien temple grec sur le côté nord de l’Acropole d’Athènes dédié à Athéna et Poséidon
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/8184c0a2-1bbc-4f02-b66a-94e71b035b18 by jdlasica
Close up of the temple of Athena Nike. There are three stairs that stand before three columns of the temple on the right hand side. Moreover, on the left, there is a column which is very close to the camera.
Temple de Athena Nike, 5ème siècle A.J. (Athènes, Grèce)
Sorgent d’image:https://search.creativecommons.org/photos/a096257d-fe86-4f54-8dd6-4f97440aebb7 by Weekend Wayfarers

Examples Modernes du style Ionique

Il y a beaucoup de bâtiments qui incarnent le style Ionique: la cathédrale de Trévise et le palais de cristal de Madrid. Ces structures sont la raison pourquoi tout le monde considère le style ionique comme classique.

Crystal Palace in Madrid; a glass building with window arches that make up the bottom part of the building. There is a tower-like structure that sits at the top of the building (left), and a tree that sits on the right side of the photo. Moreover, blue skies occupy the background.
Le palais de cristal à Madrid
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/1c4c55c6-6b49-4e04-843b-ee92e62b939b by davidjlee
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock