Style Byzantin (330-1420 A.J.)

Le style byzantin s’est développé pendant l’Empire Byzantin, qui est aussi appelé Empire romain d’Orient.

Hosios Loukas Monastery: A brown stone building with various skinny arched windows.
Hosios Loukas Monastère – Moyen Byzantin Période- 10ème siècle (Distomo, Grèce)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/0849ada2-e850-4b94-a804-8d59748b041d by MCAD Library

L’Empire Byzantin

L’art byzantin traite avec le corps des produits artistiques grecs chrétiens de l’Empire byzantin. Il est né pendant le déclin de Rome et a été utilisé jusqu’à la chute de Constantinople en 1453. Beaucoup d’orthodoxes en Europe orientale, ainsi que certains musulmans de la Méditerranée orientale, ont conservé de nombreux thèmes de la culture et de l’art de l’empire pendant des siècles après.

A photo of a byzantine-style column. The trunk of the column is quite simple and smooth, but the top of the column has various leaf-like flourishes.
Colonne byzantine – Hosios Loukas Panayia-Moyen Byzantine Période (Distomo, Grèce)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/0540c119-28a2-489c-86bf-c786ea1ca727 by Hans A. Rosbach

Beaucoup de chercheurs pensaient que les contemporains de l’Empire byzantin étaient culturellement influencés par elle, sans en faire partie. Ils ont fait référence à la Rus, ainsi que la République de Venise et le Royaume de Sicile.

Après la chute de Costantinople, l’art produit par les chrétiens orthodoxes orientaux qui ont survécu a été appelé “post-byzantin”. Certaines traditions artistiques originaires de l’Empire byzantin, telles que la peinture d’icônes et l’architecture d’église, sont encore utilisées en Grèce, à Chypre, en Serbie et dans d’autres pays orthodoxes orientaux.

Basilica of Sant'Apollinare Nuovo - Ravenna: Grand room with gold-tiled ceiling and white column archways. Pictures of religious line the left and right high walls. Above which there are arched windows.
Basilique de Saint Apollinaire Nuovo – début du VIe siècle (Ravenne, Italie)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/549083e5-d347-468f-a415-df44bf6fc84d by Revolweb

Caractéristiques

L’art byzantin s’est développé à partir de la culture grecque christianisée dans l’empire romain oriental. L’art n’a jamais perdu de vue son héritage classique, mais a continué à produire des œuvres qui font référence à ses origines. Constantinople avait de nombreuses sculptures classiques dans les rues, bien qu’elles soient finalement devenues un objet de perplexité pour ses habitants.

Ravenna - Basilica of San Vitale: a large simple, brown Basilica. There are various arched windows in three rows on the wall of the church. There is a cross on the top of the building as well.
Basilique de Saint Vitale construite par les Ostrogothes et les Byzantins – Patrimoine mondiale de l’UNESCO (Ravenne, Italie)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/19538829-e640-4a3b-9f04-9d18afa0d7cb by roger4336

L’art byzantin dépeint l’attitude artistique des Grecs byzantins qui, comme leurs prédécesseurs grecs, ne jouaient jamais avec les formes seuls. Stimulés par le rationalisme inné, les formes douées de vie en les associant à des contenus pleins de sens. Même si l’art produit dans l’Empire byzantin a périodiquement des réveils d’une esthétique classique, il a été présenté avec une nouvelle esthétique caractérisée par son caractère abstrait, ou anti-naturaliste. L’art byzantin semble avoir abandonné cette volonté de créer une réalité mimée pour une approche plus symbolique.

Hagia Sophia, Istanbul: a large, ornate building with various domes and 4 skinny towers that surround it. Further, there is a body of water in the foreground of the photo.
Basilique de Sainte Sophie – architecture byzantine (Istanbul, Turquie)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/f0ecd115-1f33-46da-b3c7-d5a4c2f567ff by twiga_swala

L’architecture du début

L’architecture est similaire à l’architecture chrétienne primitive. En effet, beaucoup des bâtiments chrétiens primitifs ont été conçus sous le commandement de l’empereur byzantin Constantin. Cependant, l’architecture byzantine devient différente sous l’empereur Justinien au sixième siècle. Les Byzantins ont établi leur propre style, grâce à la taille et la forme de leurs églises et les décorations. Il a été utilisé en Europe orientale pendant encore mille ans, tandis que l’Europe occidentale a développé un style d’architecture différente.

Bulgaria-0508 - St. Alexander Nevsky Cathedral: A large Cathedral in Byzantine style. There are two prominent domes, fashions with arched windows that go all the way around. Further, the photo is taken in the nighttime.
Cathédrale d’Alexander Nevsky en style néo-byzantin (Bulgarie, 1904-12)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/11a9436d-59b2-4f61-84c7-215ee24b576a by archer10 (Dennis)

Évolution structurelle

Les architects byzantins étaient considérés écléctiques, en s’ispirant beaucoup aux caractéristiques du temple romain. Ils voulaient une fusion de la basilique et symétriques de plan central, structures religieuses utilisées dans l’église byzantine typique croix-plan grec, avec une masse centrale carrée et quatre bras de longueur égale. La caractéristique la plus importante était le toit en dôme. Les églises de Constantin en Palestine ont été construites avec deux principaux types de plan:

  • La basilique : (ou “axiale“), représentée par la basilique du Saint-Sépulcre;
  • La circulaire : (ou “centrale“), représentée par la grande église octogonale une fois à Antioche.

Intérieurement, tout l’amour oriental de la magnificence était important. Extérieurement, les bâtiments étaient assez simples, la façade était parfois soulagée par des rangées alternées de pierre et de brique, en différentes couleurs.

Les ouvertures, les portes et les fenêtres sont à demi-cercle, mais on utilise parfois des ouvertures en arc segmentaire et en fer à cheval. Les fenêtres sont petites et rapprochées. L’emploi de la mosaïque et l’exclusion du verre peint, ont rendu l’utilisation de ces grandes fenêtres, comme le faisaient les architectes gothiques, inadmissible. Dans le climat lumineux, des ouvertures beaucoup plus petites ont été employées pour admettre la lumière nécessaire.

Ceiling photo of the Hagia Sophia Cathedral The walls are covered in ornate paintings in blue and yellow. There are various small windows that line the wall and dome of the cathedral. Moreover, there are various tourists in the foreground of the photo.
Basilique de Sainte Sophie – interne (Istanbul, Turquie)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/ab59cc8c-3df4-41c7-84af-df949f480f1d by eleephotography
Top of a column from the Hagia Sophia Cathedral. Although the trunk of the column is simplistic, the top is covered in ornate decorations, that are quite leaf-like.
Basilique de Sainte Sophie – interne (Istanbul, Turquie)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/2e8f01f4-a450-4180-8638-48e1495409a7 by fusion-of-horizons

La méthode de toiture a été décrite par une série de dômes sans revêtement extérieur. En outre, les Byzantins ont commencé à utiliser la coupole sur un plan carré ou octogonal avec de nombreux pendentifs, qui ne se trouve pas souvent dans l’architecture romaine.

Les chapiteaux sont parfois dérivés des types ioniques romains ou corinthiens ou consistaient dans la partie inférieure d’un bloc cube aux coins arrondis, appelé “dosseret“. Ces éléments étaient toujours subordonnés et souvent utilisés uniquement pour soutenir les galeries.

Photo of Classical red-porphyry column in the San Crisogno Church in Rome.
Colonnes de porphyre rouge – église San Crisogno à Rome
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/9a4a9177-0498-454d-b56e-39c5eba1479b by Carlo Raso

La place des Moulures a été prise par de larges étendues plates de surfaces de mur.

À l’intérieur, la disposition décorative du marbre et de la mosaïque en panneaux était parfois encadrée de moulures en billettes. Des éclaboussures plates ont également été utilisées avec l’ornementation incisée.

Extérieurement, l’utilisation simple des élévations avec des étendues plates de maçonnerie et des cours de pierre occasionnellement bandes, a changé la portée des futures moulures.

Le schéma de l’ornementation était élaboré. Les murs étaient garnis de marbres disposés pour créer des motifs, et la partie supérieure des murs était ornée de mosaïque de verre avec des figures symboliques telles que des saints et des représentations du paon (l’emblème de la vie immortelle). En outre, l’ensemble formait un contraste avec les fresques à peine maintenables adoptées dans les églises romanes occidentales.

Photo of the vividly colored Theodora mosaic in Basilica San Vitale (Ravenna)
Mosaïque de Theodora – Basilique de Saint Vitale (Ravenne)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/cc90fff0-43a7-4d4a-96c8-241053d6b4c1 by Petar Milošević
Photo of a mosaic in the Archiepiscopal Chapel. A veiled person's upper body is depicted within a circle. Vivid colors are utilized.
Chapelle archiépiscopale (Ravenne)
Sorgent d’image: https://search.creativecommons.org/photos/c2b2edd2-cd44-4ba4-aca1-eb12014ba495 by pab.solo

Laisser un commentaire

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Blocker Detected!!!

We have detected that you are using extensions to block ads. Please support us by disabling these ads blocker.

Powered By
Best Wordpress Adblock Detecting Plugin | CHP Adblock